BELGIQUE : BOURLARD P&F

BELGIQUE : BOURLARD P&F

Article extrait du site Pipa

Bourlard René & Etienne, "Victoire nationale sur Limoges pour l’une des meilleures colonies de Belgique à l’heure actuelle!"


1/12.212 national Limoges au derby des deux ans! - 
Vainqueur national Orange femelles!
 

Palmarès :
18e La Souterraine 05 109 juniors
350e La Souterraine 05 2917 juniors
2e Bourges 102 vieux
17e Bourges 06 1009 vieux
1e national Cahors 6665 vieux
 


S’il est une colonie qui crève l’écran en cette difficile saison 2005, c’est bien celle de Harveng, dirigée par René Bourlard, son fils et finalement un peu toute la famille. Les résultats réalisés en 2005 sont tout simplement extraordinaires et c’est pour cette raison que nous n’hésiterons pas à la classer parmi les meilleures de Belgique. Les «coups» successifs que la colonie Bourlard vient de réaliser resteront marqués à jamais dans le paysage colombophile wallon!
Le dernier mois de compétition avant la victoire nationale fut d’une qualité rare que seuls les plus grands champions sont capables de réaliser. Somptueux! 

C’est à Montélimar d’abord que le top 100 national fut pénétré de plein fouet avec 11 prix de 21 engagés.
Cahors suivit dans le même format et c’est déjà le vainqueur national de Limoges qui se distinguait à la 97e place nationale et 7 prix de 15 engagés.
Montauban vit un score parfait se réaliser avec 5/5 en démarrant au 83e national.
Vint ensuite le feu d’artifice, une constatation de rêve sur Orange avec en prime une victoire nationale chez les femelles et 21 prix de 29 engagés!
Alors que de nombreuses colonies attendaient le lendemain pour le plus gros des rentrées, chez Bourlard l’arrivée était comparable à un concours de vitesse le soir même!
Cinq prix dans le top 100 national dans près de 7.000 pigeons. Incroyable! 

Et ne croyez pas que l’appétit s’est arrêté pour autant, car au lendemain de la victoire nationale sur Limoges, c’est sur Marseillequ’un nouveau coup d’éclat est réalisé: 12 rentrées le jour du lâcher de 26 engagés alors que le concours était à peine commencé en de nombreux locaux!
L’effet du hasard? On peut à cet égard remarquer de très nombreuses approches du top 100 national et international ces trois dernières années:
* 22 X en 2002.
* 22 X en 2003.
* 29 X en 2004.
 

Faisons connaissance
René Bourlard est âgé de 65 ans, il exerçait la profession de chauffeur de bus aux TEC wallons, il est pensionné depuis une dizaine d’années. Son fils, qui joue en tandem avec lui, arbore 40 printemps et travaille lui aussi aux TEC mais dans les services administratifs où il est responsable de secteur.
C’est en 1983 que l’aventure colombophile débuta chez les Bourlard à l’adresse actuelle, mais René avait un grand-père et un oncle colombophiles qui l’avaient initié.
Lorsqu’ils se décidèrent à allonger la distance, René y alla de quelques achats de grande qualité.
Il jeta d’abord son dévolu sur les Deneufbourg et les Roosens. De chez le champion de Leernes, récemment disparu, il obtint un frère du «Sinistré», un frère du «Tic-Tac» et encore un frère du «Marseille». Des achats seront encore faits chez Delbruyère qui cultivait lui aussi les Roosens mais aussi chez Depeter, autre admirateur de cette race magique.
C’est enfin la sorte des Vanbruaene qui sera exploitée par l’intermédiaire d’achats à différentes ventes où étaient présentés desGyselbrecht

En raison de l’emploi du temps du fils, c’est René qui donne les soins aux pigeons, soins très pointus où hygiène et régularité sont deux dominantes de la méthode. Nous avons également été agréablement surpris par la grande implication des enfants d’Etienne, aussi bien la petite-fille de René que son petit-fils qui sont de véritables mordus et qui connaissent la colonie par cœur! Très encourageant à constater que de grands champions sont ainsi capables de transmettre aussi sainement leur passion.



La colonie est forte de 60 vieux veufs, d’une bonne vingtaine de yearlings mâles et d’une quinzaine de femelles en ce qui concerne les effectifs pour le jeu. On retrouve 24 couples de reproducteurs qui assurent la descendance. La jeune génération n’est presque pas entraînée, les jeunes volant un Momignies et un Soissons en général mais parfois rien du tout. Les yearlings sont joués au célibat et ce dès l’entame de la saison, René trouvant que les pertes sont moins nombreuses en prenant un départ rapide.
Les femelles sont jouées tantôt célibataires, tantôt accouplées aux éleveurs. Une fois elles habitent un colombier mais peuvent déménager suivant les impératifs, elles obéissent à tout ce que leur demande René. C’est une qualité indéniable que nous avons décelée à Harveng: on vit très près de ses pigeons, en parfaite harmonie devrait-on dire! 

Nous avons donc vu que René s’occupait seul des soins, lorsqu’il ne recevait un coup de main de sa petite-fille ou de son petit-fils. La propreté est très importante aux yeux de René et on voit que l'hygiène règne de maîtresse manière partout. Un seul coup d’œil au jardin suffit de vous dire à qui vous avez affaire. René est très ponctuel dans les volées et lorsqu’il ne peut la donner à l’heure habituelle, il préfère la supprimer. Il a remarqué à de nombreuses reprises que les pigeons n’aimaient pas ce changement d’horaire et qu’ils lui montraient leur désapprobation en ne voulant plus réintégrer leurs pénates à la suite de la volée trop tardive à leur goût. 

Tous les pigeons sont nourris d’un même mélange qui se compose de 25 % de maïs, 25 % de pois, 25 % de froment, 12.5 % de cardy et 12.5 % de dari. Ce mélange est distribué à volonté et reçoit juste le renfort de lin et de colza lors de la mue afin de renforcer le côté oléagineux.
Les veufs peuvent élever un jeune à l'issue de la saison de jeu et sont séparés vers le 15 octobre. Une remise en ménage est prévue début mars avec une couvaison jusqu'au premier abandon qui entraîne la suppression générale des oeufs pastiches. Une nouvelle chasse et une couvaison de trois jours viendront alors justifier la mise en veuvage pour la saison de jeu. 

Comme vu plus haut donc, les veufs volent deux fois par jour à heures fixes et sous la conduite du drapeau en début de saison pour faire reprendre un certain rythme. Ce drapeau sera d'ailleurs présent à chaque volée, au moins durant une vingtaine de minutes afin de dissuader les "tire au flanc" de venir se reposer au lieu de prendre part au vol.
Le vétérinaire est consulté au début de la campagne de jeu. Les cures ne concernent pas la coccidiose qui en raison de la grande propreté n'est jamais invitée à Harveng. De fréquentes cures contre la trichomoniase sont au programme ainsi qu'un produit homéopathique pour contrer les poussées de coryza. 

Selon René et son fils, le progrès constaté en cette saison doit provenir de la formation d'équipes, c'est-à-dire que chaque pigeonnier est envoyé dans son entièreté pour une étape bien précise. Cette façon de faire permet de ne pas déranger tout le monde et d'avoir chaque membre au même point pour la remise en état qui doit suivre chaque étape. Signalons que les femelles sont toujours présentées avant le départ, c'est un cérémonial auquel tient particulièrement le fils. Les Bourlard enlogent à la puissante société de Givry depuis de nombreuses années, société que nous avons eu le plaisir de visiter l'an dernier afin de pouvoir en apprécier la formidable ambiance.




"Mimine", 9033742/02, vainqueur national Orange femelles
Cette magnifique femelle bleue provient d'un mâle acheté lors de la vente Clerebaut d'Ecaussinnes. Le "Willy", 9107897/97 est fils du "Carlo", un pur Gyselbrecht, venant du "Senna", ce "Carlo" étant alors accouplée à une fille du "Cahors" Clerebaut.
Côté maternel, on retrouve chez la lauréate d'Orange un sujet acheté à la vente Gyselbrecht, elle est fille d'un Van der Wegen("Lamme" et "Barcelona") X une pure Vanbruaene de la lignée du "Pur-Sang" avec une fille du "Barcelona II"

"Mimine" vole:
2002
Melun: 8/241. - La Souterraine: 38/145. -

2003
Toury: 5/195. - Châteauroux: 200/872. - Saint-Vincent: 11/905.

2004
Perpignan: 11/58. -

2005
12e de 6751 vieux d'Orange et lauréate du concours national contre 444 femelles. 

 



"Le Limoges", 9089312/03, vainqueur national Limoges 
On retrouve ici les meilleures lignées de chez Roosens!
Le père fut obtenu chez Depeter et est un demi-frère du "Sinistré" Roosens. Dans cette branche paternelle on retrouve ainsi toute la gloire de chez Maître Marc avec la merveilleuse chanson de ses origines magiques! "Carus", "Mondial", "Mexico", "Mirador", "525", "Foreu". Voilà autant de noms qui composent la branche paternelle, c'est fantastique, simplement!
La mère du lauréat de Limoges est une soeur d'un voilier qui vola cinq Barcelone de suite chez Bourlard. On retrouve de nouveau d'un côté les Roosens X les Deneufbourg tandis que de l'autre, la grand-mère maternelle n'est autre que la mère de la femelle"Mimine" qui remporte Orange! 

Le "Limoges" vole:
2003
2 X Soissons comme supplémentaire.

2004
Deux concours de vitesse et demi-fond et ensuite Limoges: 1179/7894.

2005
Deux concours de vitesse et ensuite:
Châteauroux: 16/64.
Cahors: 97/9275.
Limoges: 1/12.212. 

Un petit aperçu de l'éclatante saison 2005 chez Bourlard
22/05 Bourges 138 vieu15, 16, 17, 20, 21, 27, 28, 29, 34, 41, 44, 45 de 34 engagés.
28/05 Bourges 470 vieu5, 11, 16, 33, 34, 36, 43, 47, 60, 62, 65, 89, 107, 120, 125, 146, 149, 152 de 40 engagés.
299 yearlings: 12, 15, 32, 33, 66, 96 de 17 engagés.
04/06 Châteauroux 64 vieu1, 2, 6, 9, 11, 12, 13, 16, 17, 18, 20 de 19 engagés.
04/06 Brive 230 vieu5, 13, 15, 17, 19, 22, 44, 52, 54, 56, 57, 67, 68, 77 de 32 engagés.
11/06 Montélimar 176 vieu3, 9, 15, 18, 25, 29, 41, 47, 42, 53, 57 de 21 engagés.
National 10195 vieu94, 253, 506, 606, 847, 1091, 1791, 1989, 2178, 2287, 2384.
18/06 Cahors 129 vieu1, 5, 6, 7, 12, 23, 28, 34 de 15 engagés.
National 9275 vieu97, 295, 323, 325, 541, 1174, 1317.
25/06 Montauban 102 vieu1, 3, 6, 7, 10 de 5 engagés.
National 7303 vieu83, 131, 744, 871, 1061.
02/07 Orange 164 vieu2, 3, 5, 6, 7, 8, 10, 11, 16, 22, 23, 26, 27, 38, 41, 42, 43, 46, 50, 53 de 29 engagés.
National 6751 vieu12, 41, 68, 70, 82, 104, 158, 163, 224, 483, 506, 628, 638, 899, 1032, 1040, 1062, 1098, 1195, 1214, 1357.
National 444 femelles: 1, 12, 15, 16, 31, 89.
02/07 Barcelone 115 vieu1, 3, 10, 13, 17, 20, 21, 26 de 12 engagés.
09/07 Limoges 200 vieufont color="#CC3300"> 1, 2, 3, 8, 29, 34, 39 de 9 engagés. 

Une colonie pleine de promesses!
Ce que nous avons vu à Harveng est impressionnant. La qualité des oiseaux est indéniable mais comment pourrait-il en être autrement avec le recrutement opéré à la base et centré sur les meilleurs voiliers du pays, soigneusement croisés. Les qualités de parfait colombophile recensées chez René et son fils sont également hautement appréciables, la propreté et la ponctualité dans les soins n'est pas étrangère au véritable boum que connaît la colonie.
Enfin, nous soulignerons les véritables racines de l'amateurisme, on sent ici toute la passion pour le pigeon voyageur et ce partage avec les petits-enfants en est un merveilleux exemple.
Vous nous avez impressionné Monsieur Bourlard, dans votre façon de faire mais surtout dans votre calme avec lequel vous semblez prendre les événements. Vous avez toutes les qualités pour encore tenir la dragée haute aux meilleurs du pays durant de longues années!
Nos félicitations pour l'ensemble de votre oeuvre 2005!