BELGIQUE : DE GEEST LUC

BELGIQUE : DE GEEST LUC
 

Tandem Van Den Abeele – De Geest: 1er International Perpignan femelles 2012

Adegem:

Le vendredi 3 août 2012 se déroula la dernière classique internationale de 2012……Perpignan. Les conditions climatiques étaient assez bonnes et l’épreuve connut un très bon déroulement. Le pigeon le plus rapide fut enregistré en Belgique à 18h55 chez Camiel Verdonck à Nazareth et s’avéra assez vite être le vainqueur  international chez les vieux pigeons. A Adegem également, environ 24 km plus loin, un pigeon du tandem Van Den Abeele – De Geest fut constaté à 19h30.  Cette constatation fut la troisième sur le territoire belge et remporterait de ce fait la 3ème place au résultat national et international mais, pardessus tout, la victoire internationale chez les femelles. Une belle récompense pour le travail accompli et un rêve qui se réalisait pour Olga et Luc !

Le tandem Olga Van Den Abeele – Luc De Geest a vu le jour un peu par hasard il y a environ 7 ans. Luc De Geest, sécrétaire de Cureghem Centre et colombophile depuis son plus jeune âge, cherchait à ce moment un nouveau domicile pour ses amis ailés. Après des années de colombophilie au plus haut niveau a Aspelare, tout près de Ninove, avec comme apogée le 1er International Perpignan en 1983, les pigeons devaient forcément quitter les lieux. Luc devait donc aller à la recherche d’un nouvel endroit et d’un bon compagnon pour héberger ses pigeons. Lors d’une remise de prix de l’Entente Belge, Luc fît purement par hasard la connaissance de la sympathique Olga. Luc comprit très vite qu’Olga serait la femme idéale pour poursuivre et conduire sa colonie dans laquelle il avait investi des années de travail. Tout son cheptel déménagea à Adegem afin de renforcer la colonie d’Olga qui jouait auparavant sous le nom de D’Have-Van Den Abeele avec du très bon matériel de reproduction car la base de sa colonie provenait de chez Robert Buyse et Julien Vaneeno.

Olga et Luc font vraiment la paire ; pendant la saison sportive Luc se rend 3 x par semaine aux colombiers, s’occupe des entraînements et de toute l’administration. Les reproducteurs se trouvent chez Luc à Ninove et il est donc d’année en année le livreur de pigeonneaux. C’est lui aussi qui s’occupe des accouplements et de la sélection des pigeons. Olga, quand a elle, s’occupe des soins de la colonie qu’elle dirige avec toute la douceur que chaque femme porte en elle. Nulle autre qu’Olga ne sait comment motiver un pigeon.

Cheptel + origines

La saison 2013 sera entamée avec 64 yearlings et environ 100 vieux pigeons.  Ces 2 dernières années ils n’ont perdu pratiquement aucun jeune pigeon ce qui explique le grand nombre de veufs qui sera à leur disposition. Le colombier de reproducteurs héberge 32 couples.

Comme cité plus haut, l’ancienne base d’Olga repose sur des pigeons de Julien Vaneeno et Robert Buyse. Cette base  est encore et toujours une garantie certaine de bonne progéniture. La colonie de Luc De Geest etait principalement basée sur les pigeons du notaire Jan Dons et Alex Rans complétée de l’ancienne origine Willequet de Kwaremont. En tant que secrétaire de Cureghem Centre Luc connait évidemment toutes les vedettes colombophiles européennes et a eu de ce fait la chance de pouvoir se renforcer avec des exemplaires uniques de chez ces vedettes telles que : Andre Lietaer, Andre & Patrick Desmet, Danny Vagenende, Marcel Aelbrecht, Alain & Jordi Stollenberg, René Mariën, Filip et Nicolas Norman, Tony Martens, Ruben Lancriet, Marcel Van Den Abeele, Chris Musters, Casaert-Senechal, Paul & Sven Saeytijdt, Kurt & Raf Platteeuw, les Frères Schaschkow, Luc Willems, Astère Bassez, Frans Breynaert…..

Les soins :

Les reproducteurs sont accouplés à la mi-décembre.  Avant les accouplements les pigeons passent un contrôle chez le vétérinaire et sont éventuellement traités contre les petits maux d’hiver. Les vieux voyageurs ne sont pas accouplés car avec les jeunes des reproducteurs et yearlings nous sommes largement comblés.  Dès le sevrage, les pigeonneaux sont vaccinés contre la paramyxovirose. Nous ne traitons pas préventivement contre les poquettes. Dès que les conditions climatiques le permettent, les voyageurs sont entraînés durant le mois de mars. Les femelles sont enfermées dans la moitié du casier afin qu’ils aient déjà compris ce qu’est le veuvage lorsque la saison sportive débute. En principe, Luc commence les entraînements le lundi et le weekend ils sont prêts pour le grand panier. Luc et Olga n’hésitent pas à enloger leurs pigeons dans une société du Hainaut ; ils sont persuadés que de cette façon les pigeons apprennent à voler seul et que cette expérience leur rendra de grands services dans leur future carrière.

Le programme à suivre est en fait très simple : enloger pour les épreuves de longues distance.  En mai, une partie va à Vierzon et l’autre à Bourges. Selon Luc, la meilleure préparation pour la saison de fond. Durant la période hivernale, un programme est établi par colombier et qui est ensuite suivi dans la mesure du possible car un lâcher remis ou une épreuve avec un déroulement assez difficile peut évidemment les obliger à corriger ce programme. Après la saison sportive, lorsque les jeunes mâles déménagent vers les colombiers des yearlings, on tient déjà compte du programme établi par colombier.

Les pigeonneaux reçoivent tous les soins qu’ils méritent mais l’accent principal sera toujours mis sur les vieux voyageurs. Luc attend toujours assez longtemps avant de « dresser » ses jeunes.  Il est ainsi possible d’entraîner 2 ou 3 tournées de jeunes en une fois. Les résultats des pigeonneaux ne sont pas pris en considération ; seule l’état de fraîcheur au retour du concours est important. Dans le passé, Luc se faisait préparer un mélange étudié par lui-même ; aujourd’hui, il achète différents mélanges de plusieurs firmes et mélange le tout. Ils attachent peu d’importance à la nourriture des femelles et des pigeonneaux : le moins cher est suffisant ! Les pigeons reçoivent chaque jour du grit frais et du vitaminéral. Dans l’eau de boisson, vous retrouverez toujours du vinaigre de pommes afin d’éliminer le plus possible toute attaque de bactéries. Luc et Olga sont de grands adeptes de la simplicité……Selon Luc sur les épreuves de fond et grand fond, 85% du travail doit être accompli par le pigeon et les 15% restants reviennent au colombophile et aux soins.

1er International Perpignan 3849 femelles & 3ème International Perpignan de 16893 vieux pigeons : BE10- 4167813 depuis sa victoire nommée «  Femelle Perpignan ».

 

 

Elle provient à 75% de pigeons que Luc a acheté ou obtenu grâce a ses relations. Les grands-pères du côté du père ont été achetés à la vente d’Astère Bassez. Ce pigeon remporta comme yearling Orléans, Limoges et Argenton et est d’origine de la lignée des pigeons qui se distinguent toujours sur Perpignan. Du côté de la mère nous retrouvons les lignées d’André & Patrick Desmet et du Notaire Jan Dons.

Cette femelle se trouvait au colombier des pigeonneaux et fut entrainée avec eux. Ce ne fut qu’en dernière minute qu’elle fut enlogée pour Perpignan car cette épreuve était normalement prévue uniquement pour les mâles ; seulement tous les mâles ne semblaient pas être prêts pour cette épreuve après St. Vincent et c’est ainsi qu’elle eu contre toute attente sa chance. La «  Femelle Perpignan » était accouplée avec 3 à 4 femelles ce qui semblerait être la motivation parfaite…..Déjà en 2011, elle démontra ses capacités en remportant un prix de tête à Gueret.