02/ BOURLARD Père & Fils

02/ BOURLARD Père & Fils

Une fois de plus la Famille Bourlard nous offre un bon pour un jeune 2018. La qualité de cette colonie est magnifique, en atteste les résultats depuis de nombreuses années.

Une belle occasion pour se renforcer

 

 

Article extrait du site PIPA

René & Etienne Bourlard (Harveng, BE) à hauteur de leurs espérances en 2015!

Avec leurs quatre victoires nationales remportées depuis 2005, il s'agit de l'une des colonies belge les plus titrées dans les concours de fond. Dix ans plus tard, ce tandem père et fils est toujours au top et la saison 2015 aura une fois de plus amené son lot de satisfaction.
 

Qui ne connait pas les Bourlard d'Harveng depuis leur domination sans pareil exercée dans les concours de fond entre 2005 et 2010? Avec leurs quatre victoires nationales (Limoges '05, Cahors '06, Narbonne '08 & Montélimar '10), ils possédent un palmarès plus qu'enviable, palmarès qu'ils auraient pu étoffer l'année dernière après qu'ils se soient classés 2e national Montélimar face à 3.868 pigeons. Il s'agit donc de l'un des fleurons du sport colombophile belge. Il est donc intéressant de s'intéresser à ce qu'est devenu cette colonie aujourd'hui. Père et fils n'ont pas détourné leurs ambitions, à savoir briller dans les concours de plus de 550 kilomètres, soit à partir de Limoges. Chaque saison de jeu leur réserve des surprises, à savoir de nombreux tops 100 nationaux et assez régulièrement des victoires provinciales débouchant sur des tops 10 nationaux. A ce sujet, la saison 2015 aura été fructueuse avec une dizaine de tops 10 provinciaux (1x 1er, 2x 2e) et des prix de tête sur le plan national (e.a. 4e national Châteauroux 1.987 p., 5e national Perpignan 5.254 p., 11e national Cahors 6.576 p. & 12e national Marseille 2.165 p.). A ce titre, il est remarquable de constater que la plupart des tops performances remportées ces derniers temps sont toujours l'oeuvre de sujets descendant de la femelle de base de la colonie, la 'Femelle Gyselbrecht', que l'on retrouve d'ailleurs dans le pedigree de leurs quatre vainqueurs nationaux. Cette femelle a eu un impact considérable sur le développement de la colonie dès son achat mais c'est surtout en 2e et en 3e génération que celui-ci fut le plus important.

Châteauroux IV

Sur le dernier concours national de la saison, les Bourlard sont les premiers à officialiser un pigeon des 12.429 pigeons engagés dans toute la Belgique (vieux et pigeonneaux réunis). Le concours est dur (le pigeon des Bourlard franchit à peine la barre des 1.150 m/min) mais il y a bien trop d'ouest dans le vent au retour des pigeons sur le sol belge pour pouvoir remporter la victoire finale. Cependant, au fil du temps, le pigeon des Bourlard tient bon et reste le plus rapide des 1.987 vieux engagés sur l'étape. Malheureusement, cela ne restera pas éternel et il finit par être devancé par 3 autres pigeons situés aux longs points, le vainqueur volant d'ailleurs 100 kilomètres tout rond en plus. Impossible de lutter à armes égales dans ce type de concours mais ils étaient à nouveau à deux doigts de réaliser l'exploit. Au vu des nombreux prix de tête remportés sur le plan national en 2015, cela devrait être possible dans un futur proche. C'est en tout cas tout le mal que l'on vous souhaite.

Meilleurs résultats sur le plan provincial

06/06 Valence - 1.096 p. : 3, 5, 6, 24, 35, 45, 63, 68, 76, 92, 96, 108, ... (22/31)
13/06 Cahors - 976 p. : 1, 19, 80, ... (6/12)
26/06 Agen - 317 p. : 6 (1/2)
17/07 Marseille - 368 p. : 4, 8, 21, 23, 32, ... (7/10)
18/07 Jarnac - 483 p. : 2, 20, ... (5/8)
06/09 Châteauroux - 212 p. : 1, 12, ... (3/4)